shadow

Moi qui suis fan de la résine, du cuir et du métal pour les bijoux, je ne pensais pas tomber amoureuse des bijoux en émail créés par Skalp. Et pourtant, je suis tombée amoureuse…

Bijoux en émail : pourquoi pas !

Une amie me parle d’une amie qui fait des bijoux : je dis « OK, envoie-la moi pour qu’on voie si on peut en faire un article. » Ce qu’elle fait.
Nous entrons donc en contact, Ingrid et moi.
Comme pour toutes celles (et tous ceux) qui créent leurs activités, les délais de réponse sont espacés, je suis occupée, elle est occupée. Nos boîtes mail sont patientes. Entretemps, je vois passer sur Facebook ces merveilles :

boucles

Je vous arrête tout de suite : si elles ne sont pas encore vendues, je me jette dessus et serai sans pitié :
vous savez comment c’est, quand il s’agit de coup de cœur, c’est chacune pour soi 😉

Puis, comme par magie, je reçois un mail de Ingrid, qui répond à mes questions. Bonheur, je vais en savoir davantage sur la fée qui crée ces boucles d’oreilles en émail. Et heureuse de partager de nouveau du joli de chez nous (comme quand je vous avais parlé de Mon nouny vert), je sens que je vais bientôt aussi en parler sur Bloomday… (quand je me serai offert une jolie paire de boucles Skalp !)

Il y a du nouveau dans l’atelier de Skalp pour cette fin d’année 2016 :

skalp

Interview avec Skalp

Veux-tu bien me parler de tes créations ?

J’utilise des émaux de Soyer,ils me permettent d’obtenir des bijoux de qualité. J’ai la chance d’avoir un grand choix de couleur qui me permet de laisser libre cours à mon imagination et de créer au fil de mes inspirations ! J’imagine les formes, je les dessine et les découpe dans du cuivre ! Ensuite c’est l’étape de l’émaillage et de l’assemblage.
 

D’où vient ce nom…SKALP?

Ma première exposition portait ce nom. Je travaillais alors le contraste entre l’émail et la légèreté des plumes. Raccourci facile : plumes…indiens…scalp devenu SKALP.
Je l’ai gardé, il sonnait bien et se décline graphiquement. Mes formes sont géométriques,presque coupantes, je ne voulais pas d’un nom à la saveur trop délicate.
 

Où peut-on trouver tes bijoux?

J’ai des dépôts dans certains magasins comme la librairie La carotte ou Wattitude à Liège,sinon on peut voir mon travail sur ma page SKALP sur Facebook !
(Mon site est en construction.) Sinon je participe à des marchés créateurs ou j’organise mes propres expositions. Il m’arrive de réaliser des commandes mais je préviens mes clientes que la magie de l’émail est aléatoire. La demande ne doit pas être trop précise et il est pour moi important que cela me plaise afin que je le réalise avec patience,amour et envie !
 

Quelles sont les pièces que tu as réalisées dont tu es la plus fière?

J’ai évidemment quelques coups de cœur mais de manière générale je suis assez orgueilleuse de mon travail. J’aime mes bijoux et je les crée comme pour moi.Quand je sens quand je porte un bijoux avec moins de plaisir, je le retire de ma collection. Il m’arrive parfois de manière presque cérémoniale de dire adieu à un bijou qui s’en va puisque ce sont souvent des modèles uniques.

Il m’arrive parfois de manière presque cérémoniale de dire adieu à un bijou qui s’en va puisque ce sont souvent des modèles uniques

 

Qu’est ce qui est le plus délicat quand on travaille les émaux?

La fusion des matières s’apparente à de la chimie. Il faut connaître ses couleurs et leur température de fusibilité (fonte). Il faut savoir harmoniser ses couleurs, leur donner du relief et de la profondeur, sans fragiliser l’émail au fur et à mesure des cuissons successives. Cela demande une grande précision ainsi qu’une énorme concentration.

Quelles sont les pièces que tu aimes le plus réaliser?

Je dois bien avouer que j’ai un petit faible pour les boucles d’oreilles, c’est un ornement qui peut varier énormément d’une culture à une autre. Je les réalise comme des minis tableaux. Tout ce que je vois me nourrit et m’inspire!

Comment qualifierais-tu les femmes qui portent tes bijoux?

Elles sont en général débarrassées de leurs complexes et sont prêtes à sortir des diktats imposés. Naturellement féminines,elles viennent d’univers très différents mais ce qui les réunit c’est d’être bien dans leur jolies baskets et même en Jimmy Choo.
collierjaune
Envie de découvrir les créations et ateliers organisés par Skalp ? Rejoignez-la sur Facebook !

 

Mots clés qui ont invité à la visite :

  • bijoux galand

Comments

  1. Mamino    

    Bonjour, j’ai été invitée par ma fille à un e journée atelier chez Skalp hier. Bonheur!
    Simplicité, savoir-faire, accueil : 3 qualités d’Ingrid parmi d’autres.
    Elle devrait vraiment avoir son site!
    Bien cordialement,

    Marie

    Si je peux me permettre, à la fin de votre article, il y a deux fautes successives ; ce qui les réunit (avec T et pas S)
    C’est d’ETRE et pas ETRES
    Voilà, on n’en meurt pas mais c’est plus joli 😉

    1. agota    

      Merci Marie ! On transmet à Skalp 😉 Et on vous souhaite de bonnes fêtes ! (merci aussi pour la correction : c’est bienvenu!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>