shadow

Je reçois aujourd’hui le message d’une amie qui me rappelle que nous méritons tous un Théâtre contemporain exigeant, intelligent et beau. Elle me l’envoie parce que c’est une évidence, parce que cet appel à soutien mérite une minute de mon temps. Lisez, signez, partagez : c’est la culture qui nous a fait grandir, qui nous nourrit et dessine le monde pour nos enfants.

 

Pour les plus pressés d’entre vous : cliquez ici :

Soutenez le Théâtre Océan Nord en signant la pétition et en partageant l’information

 

Voici la lettre adressée à la Madame la Ministre, concernée par le dossier et qui sera sensible à votre action (signer, partager).

 

Nous voulons vous faire comprendre ce que représente le Théâtre Océan Nord,
tant pour la jeune création, que pour la création tout court, et un grand nombre d’acteurs,
de metteurs en scène, d’auteurs, de scénographes, de costumiers, de créateurs lumière et vidéo,
d’ingénieurs du son et de régisseurs.

 

Bruxelles, le 13 Avril 2015

Madame la Ministre,

La publication, via son dernier journal, de la prochaine saison du Théâtre Océan Nord, ainsi que la lettre des directeurs du lieu qui l’accompagne, est un choc pour une partie importante de la profession.
En effet, contraints, pour des raisons budgétaires, de réduire au strict minimum leur programmation, les directeurs du lieu mettent involontairement les artistes face à une précarité dont ils souffrent déjà chaque jour un peu plus. Car c’est bien les artistes qui pâtissent, une fois encore, de la situation économique qui régit le secteur culturel.

Nous tenons ici, en tant qu’artistes, à apporter notre soutien plein et entier au Théâtre Océan Nord. Sans lui, beaucoup d’entre nous n’auraient jamais pu créer leurs spectacles, c’est pourquoi aujourd’hui, il nous semble important de faire entendre notre voix. Nous voulons vous faire comprendre ce que représente le Théâtre Océan Nord, tant pour la jeune création, que pour la création tout court, et un grand nombre d’acteurs, de metteurs en scène, d’auteurs, de scénographes, de costumiers, de créateurs lumière et vidéo, d’ingénieurs du son et de régisseurs.

Le Théâtre Océan Nord est avant tout, pour nous, le symbole autant que le réel d’un théâtre dont la Création, avec une majuscule, est le centre. Un lieu dont les principes et les choix sont ceux de la prise de risque, de l’innovation et de la recherche, un lieu qui se voue à la pensée et à l’esprit critique, aux écritures nouvelles et aux formes audacieuses, et qui ose sortir des sentiers battus pour se constituer laboratoire de la création d’aujourd’hui et surtout, de celle de demain.
Il est aussi un lieu qui croit à l’intelligence réelle et à la sensibilité du public, de tous les publics sans distinction, et qui, refusant les formatages et les aprioris, démontre au travers de chacun de ses spectacles qu’un théâtre exigeant et singulier peut rencontrer avec bonheur des spectateurs tant initiés que profanes, quels que soient leurs âges, milieux ou cultures d’origine.
Le regard et les actes que ce théâtre pose sur le « faire » du théâtre, ainsi que la vision qu’il a de la relation de l’artiste au public sont une exception dans le paysage culturel francophone. Aussi, le Théâtre Océan Nord est pour nous bien plus qu’un lieu de théâtre, il est aussi un état d’esprit. Sa valeur n’en est que plus grande.

spectacle2

Dans le concret du travail, le Théâtre Océan Nord, représente d’abord pour nous une écoute particulière : proposer un projet à sa direction, c’est toujours y trouver des conseils, une lecture attentive de nos textes et dossiers, des retours constructifs et bienveillants, et dans la mesure du possible une aide logistique, et ce, même si le projet n’est pas retenu dans la programmation du théâtre. De nombreux ateliers et répétitions commencent dans une des salles de ce théâtre, alors même que le spectacle n’a pas encore trouvé sa place dans une programmation. Ce procédé nous permet de mieux appréhender les enjeux, les difficultés, mais aussi les atouts des travaux que nous souhaitons entreprendre, de les mûrir. C’est pour la création un gain de temps inestimable autant qu’une opportunité d’en accroître la qualité.
Si nos projets ont la chance d’être accueillis au Théâtre Océan Nord, le lieu met alors à notre entière disposition

  • des salles de travail spacieuses et bien équipées,
  • un atelier de construction avec ses outils,
  • une réserve à costumes et à accessoires,
  • un espace de vie chaleureux avec une cuisine,
  • une salle de bain et une salle de réunion,

et tout cela sans contrainte de temps. Cela s’avère particulièrement précieux et rare.

Si le Théâtre Océan Nord disparaissait ou même s’il devait,
comme il est contraint de le faire lors de sa prochaine saison, réduire ses activités,
c’est la jeune création et les artistes à la recherche de formes nouvelles
qui perdraient un de leurs outils de travail les plus essentiels.

Nous profitons aussi à volonté de toute l’infrastructure du lieu, qu’il s’agisse de la photocopieuse, des connections internet, du téléphone, des ordinateurs, ou de tous les équipements de lumière, de son et de vidéo. Enfin, et c’est sans doute le plus important, nous trouvons une équipe entièrement dévouée à notre travail, qui met toutes ses compétences et son énergie au service de notre projet, sans compter ses heures et sans contrepartie, et sans jamais faire primer ses intérêts aux nôtres.
Ce sont ces conditions de travail qui permettent d’envisager un projet avec souvent très peu d’argent. Et surtout, elles nous rendent libres de créer, d’oser, d’évoluer, plutôt que de juste « produire ». Sans elles, ce serait tout simplement impossible.

Si le Théâtre Océan Nord disparaissait ou même s’il devait, comme il est contraint de le faire lors de sa prochaine saison, réduire ses activités, c’est la jeune création et les artistes à la recherche de formes nouvelles qui perdraient un de leurs outils de travail les plus essentiels. Nous ne pouvons pas l’envisager sans avoir le sentiment que c’est le théâtre belge dans son entier qui s’appauvrit.

spectacle4
Rappelons ici le nombre de jeunes metteurs en scène qui se sont vus récompensés – souvent pour des projets créés au Théâtre Océan Nord – ou remarqués par la presse et la profession lors de leur travail dans ce lieu, et qui aujourd’hui se retrouvent dans les programmations de structures plus importantes. Citons pêle-mêle et sans distinction : Julie Annen, Stéphane Arcas, Félicie Artaud, Pascal Crochet, Jasmina Douieb, Luc Fonteyn, Nadine Ganase, Sofie Kokaj, Denis Laujol, Zouzou Leyens, Nicolas Luçon, Emilie Maréchal, Manuel Pereira, Adeline Rosenstein, Myriam Saduis, Candy Saulnier, Virginie Strub, Coline Struyf, Virginie Thirion,Thibaut Wenger…
L’activité singulièrement dense qui règne au Théâtre Océan Nord, avec ses deux salles de répétition et sa salle de spectacle, permet les rencontres et échanges entre artistes et constitue très certainement un terreau particulièrement fertile pour la création contemporaine belge.

Il s’y déroule de nombreux ateliers pour acteurs amateurs, ainsi qu’un travail conséquent avec les milieux associatifs et scolaires, qui contribuent à favoriser cette rencontre entre l’artiste et le public et à démontrer à ce dernier par les actes que, oui, le théâtre est ouvert à tous et riche pour chacun.

Il s’y déroule de nombreux ateliers pour acteurs amateurs,
ainsi qu’un travail conséquent avec les milieux associatifs et scolaires,
qui contribuent à favoriser cette rencontre entre l’artiste et le public
et à démontrer à ce dernier par les actes que,
oui, le théâtre est ouvert à tous et riche pour chacun.

Par ailleurs, le Théâtre Océan Nord n’est pas un lieu en dehors de l’espace social où la création ne serait que l’apanage de jeunes artistes tout juste sortis des écoles ou d’artistes sensément « élitistes », c’est au contraire un lieu où la rencontre avec le public est très simple, directe et enrichissante.
De par sa position géographique et par les échanges avec les habitants de ce quartier populaire – issus pour l’essentiel de l’immigration – il nous permet d’être au plus près des enjeux politiques, sociologiques et culturels de notre société. Il permet aux créateurs de ne pas se sentir à l’écart, « entre soi », mais bien d’être au contact de la vie dans toute sa diversité, favorisant ainsi les liens entre création contemporaine et spectateurs issus de tous horizons.
Il s’y déroule de nombreux ateliers pour acteurs amateurs, ainsi qu’un travail conséquent avec les milieux associatifs et scolaires, qui contribuent à favoriser cette rencontre entre l’artiste et le public et à démontrer à ce dernier par les actes que, oui, le théâtre est ouvert à tous et riche pour chacun. Car, non content de seulement former les créateurs de demain, le Théâtre Océan Nord est aussi une formidable école du spectateur. Et pour nous, artistes, cela tient de l’essentiel.

Enfin, insistons, sur le fait que le Théâtre Océan Nord est, pour de nombreux acteurs, débutants comme chevronnées, un lieu de formation continue : nous y jouissons d’ateliers pour acteurs professionnels qui nous permettent d’interroger notre pratique artistique, sans avoir forcément à affronter le regard du public, ce qui est plus que précieux dans le parcours d’un acteur. C’est aussi un endroit où nous pouvons envisager un travail de laboratoire, un moyen pour nous d’exercer notre art autrement, et de le faire grandir.

lodeurdesarbres
Certains d’entre nous ont ainsi pu concrétiser leurs propres projets, souvent issus des réflexions et rencontres qui avaient pu naître lors de ces ateliers pour acteurs professionnels. Là encore citons pêle-mêle: Marie Bos, Sarah Brahy, Pedro Cabanas, Amid Chakir, Véronique Dumont, Estelle Franco, Alice Hubball, Francesco Italiano, Marie Lecomte, Gaëtan Lejeune, Aline Mahaux, Catherine Mestoussis, Hervé Piron, Magali Pinglaut, Catherine Salée, Laurence Vielle…

Toutes ces raisons, et plus encore, nous font nous mobiliser pour que non seulement le Théâtre Océan Nord demeure, mais surtout pour que ses conditions d’existences soient celles qui lui permettent de nous offrir le meilleur de lui-même, et que nous puissions ainsi continuer à offrir le meilleur de nous-même.
Pour nous sans doute, mais pour la création belge dans son ensemble, pour les spectateurs surtout qui méritent un théâtre contemporain exigeant, intelligent et beau.

En vous remerciant de votre lecture attentive et en nous mettant à votre entière disposition pour ouvrir la discussion, nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

Soutenez le Théâtre Océan Nord en signant la pétition et en partageant l’information

Cette solidarité est tellement évidente <3

ocean-nord

Cliquez pour signer la pétition

Retrouvez le site du Théâtre et allez lui rendre visite sur son Facebook si le coeur vous en dit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>